Going somewhere else?

Toscane

Célèbre pour abriter unincroyable héritage artistique et historique , en particulier de la période romaine et de la Renaissance, Florence et la Toscane s’offrent à vous.

Carte de villas de Toscane

Introduction

Une région historique

La Toscane est une région d’Italie centrale d’une superficie d’environ 23.000 m2 et d’une population d’environ 3,8 millions d’habitants. Sa capitale régionale est Florence. La Toscane est appréciée pour de nombreuses raisons : de ses paysages à son histoire en passant par ses traditions et son héritage artistiques. Ses paysages sont à couper le souffle, dans les 120 réserves naturelles protégées. Il existe de nombreuses traces historiques et artistiques à travers les ruines des constructions romaines et les musées comme la Gallerie des Offices qui abrite certaines des oeuvres d’art les plus célèbres et reconnues, de Léonard de Vinci, Raphael et le Caravage.

Un héritage visible à chaque coin de rue

C’est donc naturellement que de nombreux lieux de la région ont été classés au patrimoine mondial de l’humanité comme le centre historique de FLorence, le centre historique de Sienne, le parvis de la Cathédrale de Pise, le centre historique de San Gimignano, le centre historique de Pienza, le Val d’Orcia ou encore la Villa Médicis et ses jardins.

Pour les palais délicats

Les gastronomes apprécieront les restaurants de classe mondiale et les circuits autour du vin, la Toscane étant réputée pour en fabriquer parmi les meilleurs : le “Chianti Classico”, le “Brunello di Montalcino” et le “Nobile di Montepulciano” sont trois vins italiens célèbres qui viennent tous de la région.

Enfin, ceux qui souhaiteraient seulement profiter de vacances au calme sur des plages ensoleillées seront ravis par les criques et les superbes îles tout le long de la côte Méditerranéene.

Quelles que soient vos envies, la Toscane est faite pour vous !

Histoire et Culture

De la civilisation étrusque à l’Empire Romain

À la fin du second millénaire avant J.-C. (grossièrement entre 1350 et 1150 avant J.-C.), la Toscane était habitée par des peuples venus des Apennins qui avaient établi des relations commerciales avec les civilisations mycéenne et minoenne en traversant la mer Égée. Durant la période qui suivit, la culture villanovienne (1100 – 700 avant J.-C.) vit se développer des fiefs et des villes-États. Après cette période, la civilisation étrusque perça et fut la première civilisation majeure de la région qui fut capable de construire des infrastructures de transport, d’améliorer les rendements agricoles et miniers et de produire de l’art expressif. Après s’être d’abord dévelopée dans la région d’Étrurie, la civilisation grandit jusqu’à s’étendre de l’Arno au Tibre vers le VII ème siècle avant J.-C.

Puis entre 396 et 265 avant J.-C., Rome conquit les villes étrusques et étendit la citoyenneté romaine à toute l’Étrurie, intégra la noblesse étrusque parmi la sienne et établit les villes de Lucca, Pise, Sienne et Florence. En plus d’assurer la paix, l’Empire Romain développa les routes existantes, construit des aqueducs, des canalisations et bien d’autres infrastructures qui existent encore aujourd’hui.

Le grand duché et ses villes se développent

Après la chute de l’Empire Romain d’Occident au V ème siècle, la région tomba sous l’escarcelle des ostrogoths et des byzantins. En 569, les lombards reconquirent le territoire et en firent un duché dont Lucca fut désignée capitale. Après la destruction du royaume lombard par Charlemagne, la région devint un comté, puis un marquisat aux mains de la famille Attoni de Canossa au XI ème siècle.  À cette période, de nombreux châteaux, abbayes et monastaires furent construits, les villes grossirent démographiquement et la plupart s’émancipa du Saint Empire Romain. Lucca devint la ville la plus importante, suivie par Arezzo, Florence, Sienne et Pise. Dans le même temps, le sud de la Toscane resta dans un système féodal profitant à la famille Aldobrandeschi. Au Moyen-Âge, les pélerins en route vers la Terre Sainte, via la Francigena entre Rome et la France, amenèrent richesse et développement économique à la région.

Le règne des familles nobles

Au XI ème siècle, Pise devint la ville la plus puissante de Toscane, construisant un empire commercial tout en jouant un rôle clé dans les Croisades. Florence, Sienne et Lucca permirent à l’activité bancaire européenne de prospérer et de s’étendre. Au XIII ème siècle, le déclin de Pise commenca après sa défaite face à Gênes à la bataille de Meloria. Dans sa conquête de la région, Florence annexa Arezzo en 1384, acheta Pise en 1405 et Livourne en 1421, et devint ainsi la capitale culturelle de la région.

De 1434 à 1494, la famille de Médicis régna sur la ville. Durant les XV ème et XVI ème siècles, la région tomba consécutivement aux mains de la République, de la Papauté et des Médicis. En 1691, l’empereur à la tête du Saint Empire Romain éleva la famille des Médicis au rang royal. Mais la Maison perdit son descendant direct en 1737, ce qui amena son héritier Francis Stephen de Lorraine sur le trône. Les Maisons Habsbourg-Lorraine, Bourbon-Parme, Bonaparte et Habsbourg-Lorraine à nouveau règnèrent jusqu’à 1859.

L’indépendance italienne

En 1859 eut lieu la seconde guerre d’indépendance italienne qui opposa une armée de coalition franco-italienne, et qui fut suivie par une révolution qui évinca le dernier Grand Duc. La Toscane fut d’abord annexée par les Provinces Unies d’Italie Centrale puis par le royaume de Piémont-Sardaigne après référendum. En 1860, la Toscane fit partie de l’Italie Moderne, se permettant même de propulser Florence au rang de capitale en lieu et place de Turin en 1865 et de la faire accueillir le premier parlement du pays. Elle fut cependant remplacée par Rome six ans plus tard, en 1871.

La région tomba aux mains de dirigeants fascistes locaux sous le règne de Mussolini, puis à celles des nazis quand ils mirent en place une République Sociale Italienne sous leur contrôle en 1943. Après la libération par les anglais et les américains à l’été 1944 et la période de transition qui mena à la République italienne actuelle, la Toscane prospéra en tant que centre culturel du pays. Son autonomie régionale fut établie en 1975.

Une histoire d’art

La Toscane a conservé un héritage culturel et artistique unique qui est visible à travers les nombreuses églises de la régions, les galleries d’art, les musées, les villages et les places. Les grandes villes comme Florence et Sienne n’ont donc pas l’apanage de cet héritage, puisque de nombreux villages disséminés dans la région ont conservé de nombreuses oeuvres, comme le village de San Gimignano.

On dit de Florence qu’elle possède la plus grande collection d’art et d’architecture de la Renaissance du monde, d’où son surnom de “capitale des arts”. Florence et la Toscane accueillirent de nombreux peintres comme Cimabue et Giotto, les pères de la peinture italienne, Brunelleschi, Donatello et Masaccio, les précurseurs de la Renaissance, Botticelli, Paolo Uccello et les célèbres Michel Ange et Léonard de Vinci. De nombreux musées et galleries d’art ont conservé cet héritage et abritent certaines des oeuvres d’art les plus précieuses au monde, comme la gallerie des Offices, avec la Naissance de Vénus de Botticelli, le palais Pitti et le Bargello. La plupart des fresques, sculptures et peintures en Toscane demeurent cependant dans les églises et cathédrales de la région, comme la cathédrale de Florence, celle de Sienne, de Pise et la Collégiale de San Gimignano.

Agenda

Les foires médiévales

Chaque année la Toscane et ses villages de charmes accueillent de nombreuses foires médiévales, animées par des gens en costume d’époque, des conteurs et des ministrelles, des troubadours, des lanceurs de drapeau et bien d’autres. L’histoire très riche de la Toscane en fait un lieu idéal pour la tenue de ces événements, qui ont lieu tout au long de l’année notamment dans les villes suivantes : Malmantile en mai, San Gimignano et Castiglion Fiorentino en juin, Colle Val d’Elsa et Monteriggioni en juillet, Roccatederighi et Volterra en août, Lucca et Montevettolini en septembre.

Pâques – L’explosion du char

Cette fête religieuse a une saveur particulière à Florence. Dès le matin, la bougie de Pâques est allumée par les prêtres et est utilisée pour allumer des charbons ardents placés dans un container sur le char, qui met en lumière deux ou trois histoires et qui est tiré par des boeufs habillés de guirlandes. La procession amène le Feu Sacré jusqu’à l’Archevèque de Florence pendant que le char est muni de feux d’artifice, attendant patiemment devant la cathédrale jusqu’à ce qu’on entende le chant Gloria à l’intérieur de l’église. L’archevèque utilise ensuite le feu pour allumer une fusée en forme de colombe, la “Colombina”, qui s’envole alors le long d’un câble à l’extérieur de l’église pour aller percuter le char sur la place centrale. Le feu d’artifice est lancé, c’est l’explosion du char !

16 juin – Luminara of San Ranieri

Cet événement se déroule à Pise, dans la soirée qui précède le jour de la fête de San Ranieri. La tradition d’éclairer la ville avec des bougies remonte à 1688 : cette année là, l’urne contenant les cendres de San Ranieri, le saint patron de Pise et des voyageurs, fut changée et placée dans la cathédrale par Cosimo III de Médicis. Aujourd’hui, les fenêtres, les corniches et les balcons sont embellis par des cadres en bois blanc sur lesquels on pose les bougies qu’on allume au coucher du soleil. Vers 23h, un feu d’artifice lancé de la Cittadella Vecchia is visible from along the river.

Festival d’été de Lucca

Le festival d’été de Lucca est l’événement mejeur en Toscane qui se déroule chaque année dans le centre historique de Lucca sur la place Napoleone et qui met à l’affiche divers artistes renommés du monde entier.

Effetto Venezia

Cet événement qui a lieu à Livourne regroupe de l’art, de la musique, du théâtre, de la poésie, du cabaret, de l’artisanat. Venezia est un quartier historique, qui possède un réseau de canaux où se tiennent de nombreux spectacles pour l’occasion. La Fortezzia Vecchia et la Fortezzia Nuova sont deux forteresses qui délimitent le quartier et qui accueille également des événements.

A Voir

La Galerie des Offices

Un des musées les plus célèbres dans le monde, qui accueille des collections d’art qui remontent à l’Antiquité. Vous apprécierez la célèbres Naissance de Venus et Primavera de Botticelli ainsi que la Venus de Urbino de Titien. La première salle met en lumière l’art gothique, quand la salle du début de la Renaissance recèle le superbe portrait de Federico da Montefeltro. Ne manquez pas la plus grande salle qui abrite des peintures de Botticelli. Quelle que soit votre préférence en matière d’art, soyez certain d’être surpris par ce musée, assurément l’un des plus incroyables au monde.

La tour de Pise

La fameuse tour penchée qui est en fait le clocher de la cathédrale de Pise est connue dans le monde entier pour son inclinaison de coté. Cette inclinaison fut provoquée durant sa construction par une fondation inadaptée sur un sol trop meuble qui ne put supporter le poids de la structure. Elle augmenta année après année avant la fin de la construction et la stabilisation de l’édifice à la fin du XX ème et au début du XXI ème siècle. La tour mesure 55,86 m d’un coté et 56,67 m de l’autre, ce qui fait une inclinaison de 5,5 degrés, mais des travaux de restauration entre 1990 et 2001 l’ont faite pencher de 3,99 degrés désormais, ce qui signifie que le sommet de la tour est déplacé de 3,9 m par rapport à la position qu’il devrait avoir si la structure était parfaitement verticale.

La Cathédrale de Sienne

Le “Dôme de Sienne” est situé au dessus de la place del Campo, sur un édifice gothique impressionnant rempli de trésors de Pisano, DOnatello, Michel Ange et Pinturicchio. Construit entre 1215 et 1263 sur le site d’un précédent édifice, la cathédrale est taillée selon la forme d’une croix latine avec un dôme saillant et un clocher. L’extérieur et l’intérieur sont décorés d’un marbre rayé blanc et noir verdâtre.

Le musée national de Bargello

Le musée Bargello possède une remarquable collection d’art et de sculptures de la Renaissance. Situé dans l’impressionnant palace de Bargello, construit en 1255, il fut longtemps utilisé comme prison. Depuis le XIX ème siècle, le musée collectionne de plus en plus d’oeuvres d’art. L’édifice en lui même est également surprenant, avec une superbe cour intérieure. Pour les amateurs d’art de la Renaissance, le Bargello est à la sculpture ce que le musée des Offices est à la peinture.

78 Villas de Toscane